Ce qu"ils ont dit a propos de AUC

    Le docteur Saad Ezahri Elghamedi, président de l'AFLI : le Catalogue Arabe Uni pourrait contribuer à mettre en place une atmosphère de coopération entre les bibliothèques arabes et de diminuer la charge financière destinée au catalogage et au recatalogage. Ainsi, les bibliothèques participantes au CAU pourront investir leur argent et leur effort pour offrir des services de haute qualité. La complémentarité entre les bibliothèques permettra de mettre en place une base de données des notices des documents arabes qui fera notre fierté.

    Le docteur Heshmet Kassem, professeur en  sciences de l'information et des bibliothèques : L"initiative généreuse du Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le Roi Abdullah bin Abdul Aziz d"Arabie Saoudite, pour soutenir le Catalogue Arabe Uni va responsabiliser les bibliothèques arabes pour faire face à l"évolution actuelle ... Le grand souhait du chercheur arabe c'est de pouvoir accéder aux trésors des bibliothèques arabes d'une manière unifiée et rapide, ce qui est offert par le CAU…

    Le docteur Chaabane Abdel Aziz Khalifa, professeur des bibliothèques à l'Université du Caire :   Même s'il s'agit d'un catalogue arabe uni, ce catalogue va servir les chercheurs et les bibliothèques à travers le monde. Le plus important, c'est qu'il comblerait un vide réel dans le contrôle bibliographique de la production intellectuelle mondiale. Les bibliothèques arabes étaient absentes sur Internet, contrairement aux grandes bibliothèques dans le monde, et cette lacune a été comblée par le CAU.